4 Conseils quand on se sent débordée

organisation, organization, se sentir débordée, planner, lifestyle

 

Hello !

Ca vous est déjà arrivé de vous sentir complètement ensevelie sous les choses à faire ? De ne plus savoir par où commencer ? De vous dire que vous n’y arriverez jamais et que de toute façon ça ne sert à rien de commencer ? Cette espèce de bouffée d’angoisse qui monte et le cerveau qui se met sur off ?

Si oui, alors ces 4 conseils sont pour vous !

*****

J’ai souvent été confrontée à ce type de situation, et je le suis encore. Petit à petit, j’ai appris à savoir comment gérer la chose. Rien de bien compliqué, sauf peut-être quand il s’agit de lâcher prise. La perfectionniste sous contrôle absolu que je suis (et accessoirement têtue comme une mule) a du mal, encore aujourd’hui, avec ce concept.

Pour autant, il faut parfois savoir mettre en œuvre quelques astuces pour passer le cap et que tout redevienne sous contrôle et être à nouveau efficace.

 

Premier conseil : Stop ! Arrêtez tout !

Quand le sentiment de panique vous envahit, que votre cerveau se bloque devant la montagne de choses à réaliser et que vous ne savez plus par où commencer, la première des choses à faire est d’arrêter de faire ce que vous étiez en train (d’essayer) de faire. Posez votre stylo, votre ordi, votre balai, votre ustensile et posez-vous.

Arrêtez-vous et faites autre chose le temps que la pression retombe.

Par exemple, vous êtes en train de rédiger un devoir, un courrier, un article, filez faire votre vaisselle ou prenez l’air à la fenêtre.

Il faut impérativement stopper le processus d’angoisse avant qu’il ne prenne un niveau trop important, et de toute façon, contrairement à l’idée reçue, vous ne perdrez pas de temps puisque vous FEREZ autre chose.

Selon le moment, le lieu, faites une autre activité, ou reposez-vous. Lisez un livre, allez marcher, faites une séance de sport, n’importe quoi du moment que cela vous éloigne en pensée et en geste de ce qui vous bloquait.

 

Quand vous reprendrez votre activité, vous serez apaisée et vous aurez les idées plus claires.

 

 

Deuxième conseil : Evaluez vos priorités

Selon ce qui vous bloque, quand vous n’arrivez plus à gérer les choses que vous devez faire, quand l’idée persiste et vous serre la gorge que vous DEVEZ TOUT FAIRE en même temps, il est temps de vous poser les bonnes questions.

Pourquoi devez-vous faire ces choses ? Cela vous permettra d’évaluer si cette chose est :

  • Urgente (comme payer ses impôts quand c’est le dernier jour ! ),
  • Si c’est quelque chose que vous devez faire mais qui n’est pas si urgent que ça (apprendre à faire un cupcake quand vous n’avez que 15 minutes devant vous, ce n’est peut-être pas le bon moment),
  • Enfin, si vous avez vraiment envie de faire cette chose ou si vous la faites parce que tout le monde le fait, mais que vous n’en avez pas tant envie que ça, en tout cas, pas tout de suite.

Par exemple, je participe à des lectures communes. Plusieurs clubs de lecture. Cela fait plusieurs livres « obligatoires » par mois. J’ai aussi une pile à lire (PAL) conséquente, et beaucoup de livres me tentent. Au final, je me trouve souvent à ne plus savoir que lire, et à paniquer devant la montagne de livres devant moi en me disant « il faut que je lise celui-là pour la LC, mais je n’ai pas envie ! J’ai envie de lire tel autre livre, mais il ne rentre dans aucune LC, aucun challenge, ça me fait perdre du temps, et puis je vais être encore à la traîne par rapport aux autres ».

C’est là l’erreur. D’abord, il faut mesurer son envie, et ne pas se comparer aux autres. Dans mon cas, j’ai laissé tomber des LC ou repoussé à plus tard dans le mois la lecture d’un roman alors que tout le monde l’avait commencé parce que je me suis rendue compte que je me forçais et que j’avais envie d’autre chose. Comme je me forçais, je n’étais pas productive.

 

Pour être productive, il faut faire ce dont on a envie !

 

Bien sûr, quand il s’agit de payer les impôts, je vous déconseille de repousser à plus tard, surtout quand c’est le dernier jour. Mais ça, vous le saviez déjà d’instinct.

 organisation, organization, se sentir débordée, planner, lifestyle

 

Troisième conseil : s’organiser

Quand on a beaucoup de choses à gérer, il faut être lucide, il est rarement possible de tout faire le même jour en une heure. Il est donc nécessaire de s’organiser dans le temps et de prévoir le temps nécessaire pour chacune des choses à faire.

D’où l’intérêt de suivre le conseil numéro deux sur l’évaluation de ses priorités. Cela vous aidera à organiser votre emploi du temps.

Prenez un agenda, un planner (ou plusieurs !), des carnets, un panneau d’affichage, des post-it, de jolis stylos et faites votre emploi du temps. Je vous ferai un article détaillé sur comment s’organiser, les outils…

 

Quatrième conseil : Prendre soin de soi

C’est un conseil qui revient souvent, mais qui est essentiel. Pour mener à bien les choses que nous devons faire, et plus encore, pour que notre cerveau soit capable de fonctionner à plein régime et de façon calme, il faut s’assurer que les besoins du corps sont assouvis :

  • Dormir suffisamment. Quand on a deux heures de sommeil dans les dents, il est difficile d’être efficace et d’avoir le recul nécessaire pour ordonner ses priorités.
  • Se détendre régulièrement. Pour les mêmes raisons.
  • Se nourrir convenablement, toujours pour que le cerveau puisse gérer les choses à accomplir.

 

Un corps reposé, détendu et nourri convenablement sera plus à même de résister à la pression et permettra d’affronter les choses avec plus de calme et d’efficacité !

 

 

Avez-vous des astuces pour résister à la pression quand vous avez beaucoup de choses à faire ?

 

Bisous !

Addict to

 

2 aiment ce post

Merci pour votre visite ! Laissez-moi un petit mot, j'y répondrai avec plaisir !

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :