Le sport, je m’y remets ?

Le sport, je m’y remets ?, Motivation, Healthy, Sport, Lifestyle, Addict to

 

Gros fake ! Pour m’y remettre, il aurait déjà fallu que j’en eusse fait un jour (oui pour une telle bêtise proférée je sors le grand vocabulaire) ! Grosse rigolade. On ne peut pas dire que mes quelques tentatives pour me remuer la cellulite aient été couronnées de succès, comme vous pouvez vous en rendre compte ici ou .

Mais il se trouve qu’en ce moment, il y a comme une malédiction qui me poursuit. Enfin, non, plus exactement, je crois que le sport est en train de me courir après, il me cherche, il me drague, le bougre !

C’est que je suis pas sûre d’être d’accord moi.

Je vous raconte vite fait, pour que vous puissiez me donner votre avis : je m’y remets ou pas ?

Asseyez-vous, prenez un thé (en vrai, bourrez-vous de gâteaux), je vous fais la liste exhaustive des signes qui montrent que le sport me fait un gros, mais alors très gros, appel du pied.

Tout ceci en trois jours ! (L’appel du pied, pas la durée de lecture de l’article, ça voudrait dire que j’en ai passé encore plus à l’écrire, faut pas exagérer).

 

Indice numéro 1

L’autre jour je disais en pleurnichant au chéri « bouh ouh ouh je suis grosse, on dirait une vache ! ». Et ce grand couillon, tranquille, qui me répond « Mais non ma chérie, tu n’es pas grosse. Tu as un peu d’embonpoint, c’est tout ». De quoiiiiiiiiiiiii ? De l’embonpoint ?????????!!!!!!!!!!!! Et mon poing dans ta face, tu le veux ? Tu sais ce qu’il te dit mon embonpoint ? Et toi, tu t’es vu ? Avec ton bide qui te cache ta… Hum je voulais dire… avec ton gros bide ?

En fait on était au téléphone donc je n’ai pas pu mettre à exécution cette pulsion sportive (pour une fois que j’ai la pulsion de bouger !), ni dire tout haut ces jolis mots d’amour.

 

Indice numéro 2

Le lendemain, je reçois un sms d’une salle de sport pas loin de chez moi qui me propose un tarif spécial pour m’abonner.

Quand j’ai lu le sms, je me suis demandée comment ils avaient eu mon numéro de téléphone, parce qu’entre nous, c’est bien les derniers à qui je l’aurais donné, vous connaissez mon amour pour le sport.

 

Là j’avoue que je commençais à avoir un doute. L’Univers m’envoyait-il un message ? Je suis très sensible aux messages. Mais je comprends plus vite les messages genre promo sur le sac dont je parle depuis des lustres. Là le signe qu’il faut l’acheter, je le perçois de suite, et je n’ai aucun, mais alors aucun doute.

 

J’ai donc décidé d’attendre. Je n’allais pas me lancer de manière impulsive dans le sport, vous me comprenez.

C’est alors que…

 

Indice numéro 3

Dix jours auparavant, le chéri m’avait offert un t.shirt de sport rose très joli de chez Nike. Et comme il aime le sport autant que moi, c’était bizarre.

Je ne vous raconte pas le flip terrible quand le lendemain du sms pré-cité, alors qu’il faisait quelques achats, il me téléphone et me dit : « y a un pantalon de jogging parfait pour aller avec ton t.shirt rose ma chérie, ils partent vite je veux pas que tu le rates (comme si je l’avais demandé !), je te le prends. Et puis y a le gilet zippé assorti et la brassière aussi », mais ça on les prendra plus tard.

Satan sort du corps de mon mec !

Je pensais que ça allait s’arrêter là (le jogging en question est très seyant cela dit, et le chéri a quand même pris soin de préciser que ça irait très bien aussi pour traîner à la maison. Il est courageux mais pas téméraire. Il sait que si je fais du sport, je le traîne avec moi, même si ce n’est pas toujours à mon avantage. Rappelez-vous, ici.

 

Indice numéro 4

Il sort du magasin, son butin à la main, toujours au téléphone avec moi, et m’annonce tranquillement comme si c’était la chose la plus naturelle du monde (pour nous deux je veux dire) : « y a une salle de sport qui s’ouvre à côté de la maison (enfin pas très loin), je prends le flyer.

Bon j’avoue, c’est moi qui ai demandé le flyer et les tarifs.

Ce qui nous amène à :

 

Indice numéro 5

Je crois que j’ai envie d’en faire ! Et ça, c’est le plus terrifiant ! Mais comme je suis sympa et que je veux rendre mon chéri heureux, je lui ai dit qu’on s’inscrirait tous les deux, à la salle de sport. Il est R.A.V.I. Je vous raconte pas la tête qu’il a fait quand je lui ai annoncé la nouvelle. On est d’accord qu’après le coup de l’embonpoint, il l’avait bien mérité !

 

Le sport, je m’y remets ?, Sport, Motivation, Humour, Addict to, Lifestyle

 

Nous en sommes donc à cette question existentielle : le sport me fait-il un sérieux appel du pied ? L’Univers tout entier s’est-il décidé à me pousser à faire du sport ?

Je suis très dévouée à St Shopping. Mais de là à me dévouer à St Footing…

 

Si vous aussi vous soupçonnez une coalition contre vous pour vous pousser à vous remuer la cellulite, dites-le moi, je ne le répéterai pas, et puis, ça me rassurera.

 

 

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *